Louane – premiera nowego singla i teledysku pt. “On Etait Beau”

Autorka przebojów „Avenir” i „Jour 1”, Louane prezentuje singiel „On Etait Beau”. Czy najnowszy utwór powtórzy sukces singli „Jour 1” i „Avenir”, które promowały debiutancki album „Chambre 12” i zapewniły wokalistce popularność na całym świecie? Oceńcie sami!

Louane to odkrycie francuskiej sceny muzycznej i niekwestionowany powiew świeżości.

Niesamowity głos, młodość, żarliwość, niewinność, naturalne piękno to niewątpliwe atuty tej wyjątkowej piosenkarki, której kariera nieprzerwanie nabiera tempa od udziału we francuskiej edycji „The Voice” w 2013 roku.

Jej utwory są pełne emocji i szczerości. Teksty opowiadają o niej samej, o osobistych przeżyciach, o obawach czy zmartwieniach.


Przeczytaj również: Kristen Bell śpiewa, żeby ratować planetę

Louane, czyli Anne Peichert, znana jest również z występu w w filmie „Rozumiemy się bez słów” („La Famille Bélier”), za rolę w którym otrzymała CEZARA 2015 dla najbardziej obiecującej aktorki.

ZOBACZ TELEDYSK
LOUANE – ON ETAIT BEAU


pobierz mp3 download

Tekst piosenki
Louane – On etait beau
Sur les trottoirs je pense à toi
Sur les boulevards je pense à toi
Dans la nuit noire je pense à toi
Même s’il est tard
Sous les réverbères je pense à toi
Dans la lumière je pense à toi
Tous les hémisphères je pense à toi
Sous la poussière
On était beau
Pourtant on accélérait sans freins
On s’aimait trop
Pour s’aimer bien
On était beau
Souvent, quand on souriait pour rien
On s’aimait trop
Pour s’aimer bien
Je me réveille je pense à toi
Encore someille je pense à toi
Trop de soleil je pense à toi
C’est plus pareil
On funambule, je pense à toi
On me bouscule je pense à toi
Si je recule je pense à toi
Je suis ridicule
On était beau
Pourtant on accélérait sans freins
On s’aimait trop
Pour s’aimer bien
On était beau
Souvent, quand on souriait pour rien
On s’aimait trop
Pour s’aimer bien
Je suis désolé je pense à toi
Presque obsédé je pense à toi
Dépossédé je pense à toi
Trop fatigué
Sur toutes les routes je pense à toi
Si je m’écoute je pense à toi
L’ombre d’un doute, je pense à toi
Je me dégoûte
On était beau
Pourtant on accélérait sans freins
On s’aimait trop
Pour s’aimer bien
On était beau
Souvent, quand on souriait pour rien
On s’aimait trop
Pour s’aimer bien
Tu sais j’étouffe je pense à toi
Quand je découche je pense à toi
Je perds mon souffle je pense à toi
Au bord du gouffre
Encore un soir je pense à toi
J’ai le cafard je pense à toi
Dans le brouillard je pense à toi
Je peux pas y croire
On était beau
Pourtant on accélérait sans freins
On s’aimait trop
Pour s’aimer bien
On était beau
Souvent, quand on souriait pour rien
On s’aimait trop
Pour s’aimer bien